Menu
LES P'TITS YEUX

LES P'TITS YEUX

Ala base d'un groupe comme Les P'tits Yeux, il y a simplement une envie. L'envie de marquer le temps du sceau de sa jeunesse.

En 2005, Mathieu Jouvencel, avec déjà quelques chansons en poche rencontre sur les bancs de l'université Sébastien Petit (guitare) puis Guillaume Pluet (accordéon). Ensemble ils vont raconter, rêver, écrire, chanter et mettre en musique leurs vingt ans comme ils l'entendent, d'une oreille un peu candide mais avec enchantement.

Durant les deux premières années, Les P'tits Yeux, c'est pas sérieux, trois musiciens pour égayer les soirées étudiantes Brestoises, pour raviver la mémoire des amis disparus, pour refaire le monde dans un hangar au « 5 rue d'la gare »...

Puis en 2007, le groupe s'étoffe avec la venue de Stéphanie Kermarrec à la basse et au chant. Un atout féminin, ça ne pouvait pas mieux tomber !

De bars en concerts, cette formation trouve son premier souffle, multiplie les occasions de monter sur scène pour aboutir en 2008 à la sortie d'un premier CD « Les temps heureux ». L'album se veut festif, entraînant et connaît son petit succès en Bretagne auprès des aficionados de la chanson française qui découvrent des textes poétiques et réalistes bien ficelés, aux arrangements simples et généreux.

Jusqu'en 2011 et la sortie de son deuxième album « Carnet de Notes », le groupe se professionnalise, continue à se faire connaître et évolue avec l'arrivée en 2010 de Ronan Maguet à la batterie (et percussions) et d'Annabelle François à l'accordéon et au piano en lieu et place de Guillaume.

Les textes de « Carnet de Notes » sont moins connotés « chansons réalistes », ils traitent de sujets plus personnels et nostalgiques.

Il faut attendre la sortie de « Changer d'ère » trois ans plus tard pour que le groupe affirme véritablement son identité musicale avec le renfort de Sébastien Baron au trombone, Guillaume Heuze au saxophone et Jean-Sébastien Hellard à l'accordéon . Le son et le jeu un peu plus swing de ce dernier ainsi que l'apport de cuivres, enrobent chaudement les paroles aux caractères humanistes et parfois engagées de ce nouvel album.

La qualité de ces nouveaux arrangements s'en ressent d'ailleurs particulièrement sur scène : de la colère à l'allégresse, du mélancolique au carpe diem, avec Les P'tits Yeux, le public est amené à partager intensément toutes les phases et les émotions que l'existence peut offrir, sans triche ni truquage.

Lorsque les deux chansigneuses que sont Ladydoigts (Laurène Pailler et Mallorie Fanéon) les accompagnent, au son s'ajoute l'image et une dimension scénique supplémentaire. Destinées aux sourds et malentendants, leurs adaptations des chansons en langue des signes, invitent finalement toute personne sensible et éveillée à découvrir ce mode d'expression fabuleux !

Pour fêter leurs 10 ans, Les P'tits Yeux préparent activement leur nouvel album...